Home chef

Site d'un cuisinier Berrichon passionné qui vous donneras des recettes, des astuces , des infos, etc…

La pompe aux grattons 1 mars 2012

Filed under: apéritif,entrées,Pains — samgraphic18 @ 21 h 54 min
Tags: , , , , ,

La pompe aux grattons

Ingrédients:

Pour 4 personnes :

  • 1kg de farine
  • 4 cuil. à café rase de sel
  • 4 cuil. à café rase de sucre
  • 5 oeufs entiers
  • 300 gr de beurre
  • 20 gr de levure de boulanger
  • ½ verre de lait
  • 250 gr de grattons

Gratons:

On obtient les gratons en grattant la couenne de porc pour récupérer la graisse, le saindoux, qu’on faisait frire, et les morceaux de viande qui subsistaient sont les gratons.

Préparation:

Le soir :

Tout mélanger sauf les grattons et confectionner votre pâte à brioche, mettre au frais avec un torchon dessus toute une nuit.

Le lendemain :

Pétrir la pâte, l’étaler un peu et ajouter les grattons. Repétrir la pâte et laisser gonfler dans un moule avant de faire cuire. Dorer la pâte avec un jaune d’oeuf.

Cuire à 180°c pendant environ 50 mn.

Laissez tiédir avant de déguster.

 

Quiche à la tomate 24 mai 2011

Filed under: accompagnement,entrées,pic-nic,plats complets — samgraphic18 @ 20 h 44 min
Tags: , , , , ,

Quiche à la tomate

Ingrédients :

– 1 pâte brisée
– 3 tomates bien mûres
– 3 oeufs
– 4 cuillères à soupe de crème fraiche
– 2 gousses d’ail.
– Basilic
– Sel, poivre, origan.

Préparation :

Préparation : 15 mn. Cuisson : 30 mn.
Couper les tomates en petits morceaux.
Battre les oeufs y ajouter la crème fraîche, les tomates, saler et poivrer.
Ecraser l’ail, y ajouter le basilic haché et l’origan.
Mélanger le tout et verser sur la pâte.
Cuire au four à 200°C, thermostat 6-7 pendant 30 mn.

 

Pâté de lapin façon grand-mère 2 février 2011

Filed under: entrées,plats,Recettes — samgraphic18 @ 17 h 09 min
Tags: , , , ,

Pâté de lapin façon grand-mère

.

Ingrédients :

.
1 beau lapin
650 de gorge de porc ou
poitrine fraiche .
10 échalotes longues
3 gousses d’ail
1 bouquet de cerfeuil
1 petit bouquet de persil
1 feuille de laurier
30 gr de sel
2 cuillère à café de poivre
crépine
2 cuil à soupe de cognac.
.

Préparation :

.
Désosser le lapin cru avec un petit couteau pointu. Conserver les os, et les mettre dans une casserole avec une branche de laurier. Les recouvrir d’eau et faire bouillir sans le couvercle 35 mn environ.
Hors du feu, rajouter 2 cuil à soupe de cognac et flamber. Filtrer le contenu  et conserver un verre de ce bouillon obtenu. Le laisser refroidir.
Préchauffer le four à 220°.
Couper la poitrine de porc découennée en morceaux.
Hacher tous les ingrédients ensemble et les mettre dans un grand saladier.
Ajouter le sel, le poivre et le verre de bouillon. Bien mélanger avec une spatule de bois  pour bien répartir le tout.
Verser dans la terrine en tassant bien, puis couvrir avec la crépine.
Ne pas mettre le couvercle de la terrine.
Mettre à four chaud 1h1/4 environ thermostat : 200 à 220 °
Sortir le pâté et le laisser refroidir à température ambiante, recouvrir la terrine de son couvercle et placer une nuit au réfrigérateur pour raffermir le pâté.
Vous pouvez le déguster en guise de viande avec une salade verte et des cornichons maison bien sur.
.
 

Pâte à choux 8 janvier 2011

Filed under: technique de cuisine — samgraphic18 @ 18 h 59 min
Tags: , , , , ,

Pâte à choux

 

Technique de cuisine:

.

 

Le Coing (novembre) 14 novembre 2010

Filed under: légumes de saison — samgraphic18 @ 17 h 25 min
Tags: , , , , ,

Le Coing

.


Le coing est le fruit du cognassier (Cydonia oblonga). Piriforme et volumineux il est cotonneux en surface et, à maturité, est jaune et très odorant.

Tout comme les nèfles, les coings crus ne se consomment qu’après blettissement. On utilise généralement les fruits mûrs pour confectionner des gelées, des confitures, des pâtes de fruits ou des gâteaux.

Les coings pelés peuvent également être rôtis au four. Enfin, le coing peut être distillé et l’on en obtient ainsi une liqueur.

Dans l’Europe de l’Est le coing est utilisé, presque exclusivement, comme légume, dont on fait une soupe d’hiver.

Comme les poires, les coings contiennent des amas de cellules pierreuses (sclérenchymateuses) donnant à leur chair une consistance granuleuse.

Les coings sont des fruits acides. Ils contiennent de l’acide malique, tartrique, acétique, oxalique et très peu d’acide citrique.

Les sucres prédominants sont le fructose puis le glucose. Les fruits crus sont en général riches en fibres alimentaires et en pectines.

Points forts du coing : contient très peu de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. C’est une bonne source de fibres alimentaires et de cuivre et une très bonne source de vitamine C.

Prenez-le bien ferme et sans aucune tâche, c’est la garantie d’un fruit de bonne qualité. Pour le conserver, mettez-le dans un endroit frais et aéré (pas au réfrigérateur), il se garde ainsi plusieurs semaines. Vous pouvez le cuisiner de différentes façons, en compote, en confiture, en gelée, en pâte de fruits, mais aussi en accompagnement d’une volaille ou d’un gibier.

C’est un fruit très peu sucré mais son parfum très fort rehausse à merveille la saveur d’une compote de pommes ou de poires. Utilisez-le aussitôt après l’avoir pelé et coupé car il s’oxyde rapidement, sinon citronnez-le. Même si certaines d’entre vous rechignent encore à le cuisiner, essayez-le et je vous garanti que vous allez l’adopter !

.

Recettes:

.

Pâte de coing:

.

1 kg de coings

1 kg de sucre

2 sachets gélifiants pour confiture à base de pectine ( Vitpris )

1 citron

.

Préparation:

.

Épluchez et ôtez les parties dures et les pépins des coings.
Coupez les coings en morceaux et mettez-les dans une cocotte-minute. Faites cuire pendant 20 minutes.
Mettez dans un mixer (blender) et transformez
en purée.  Remettez la purée dans la casserole et versez le jus du citron et les 2 sachets de gélifiants.  Donnez un bouillon.
Versez le sucre et faites cuire pendant 5 minutes.  Etalez cette pâte dans un moule rectangulaire, et faites sécher. pendant quelques jours.
Découpez ensuite cette pâte en rectangles ou losanges et roulez dans du sucre en poudre.
Conservez dans des boites métalliques  après avoir fait sécher à nouveau pendant 2 ou 3 jours.
.

Le confit de coing:

.

ingrédients:

.

1kg de coing
1kg de sucre
1 citron

.

préparation:


épluchez les coings et au fur et à mesure  badigeonnez le fruit  pour éviter qu’elle ne brunisse
ôtez les extrémité des coings et coupez en deux et retirez le coeur à l’aide d’un couteau (n’oubliez pas de badigeonner de citron).
coupez le coing en quartier puis en petit cube et faites cuire à la vapeur .
dans une bassine à confiture ou dans une cocotte ,mettre le sucre avec 1/2l d’eau et une petite tranche de citron portez à ébullition et remuer de
temps en temps.
Quand le contenant de la cocotte bout et deviens épais et que les petits cubes de coings sont cuit remettez les coing dans la cocotte et remuez et laissez reprendre l’ébullition puis faites cuire à feus moyen 45 à 50min environ

si la mousse apparaît à la surface retirez la , continuer à cuire jusqu’à ce que les coings commence à prendre une belle couleur rose oranger et le sirop deviens épais retirez du feu.

.



 

Pâte feuilletée 24 mars 2010

Filed under: recettes de base — samgraphic18 @ 19 h 46 min
Tags: , , , , ,

Pâte feuilletée


Ingrédients :


250 gr de farine

50 gr pour plan travail

1 cuillère à café de sel

15 cl d’eau

250 gr de beurre


Préparation:


Mettez la farine dans un saladier en la passant au travers d’un tamis. Ajoutez une cuillère à café de sel, mélangez. – Creusez un puit au milieu et versez y l’eau. – Pétrissez vivement avec une fourchette ou du bout des doigts sans trop travailler la pâte pour ne pas la rendre élastique. Ça s’appelle la détrempe. – La détrempe doit avoir la même consistance que le beurre, plutôt ferme que molle. Rajoutez un peu de farine si elle est trop molle. Laissez reposer 20 mn. – Farinez le plan de travail. Étendez la détrempe sur 1/2 cm d’épaisseur. Mettez le beurre au milieu, repliez les 4 bords. – Tournez la pâte d’un quart de tour pour que le paquet ainsi formé soit dans le sens de la longueur. – Étendez la pâte au rouleau à pâtisserie en une longue bande étroite que l’on amincit jusqu’à ce qu’on commence à apercevoir le beurre. – Pliez la pâte en 3 en rabattant un des bouts sur le milieu de la pâte et en couvrant avec l’autre bout. Posez la pâte dans une assiette, mettez au réfrigérateur entre 10 et 20 mn (la pâte doit légèrement redurcir). Cela s’appelle donner un tour. – 10 mn après, posez la pâte coté plié toujours à droite sur le plan de travail légèrement fariné. Recommencez à l’étaler au rouleau, toujours en bande longue, repliez en 3, posez sur l’assiette et remettez au frais pour 10 à 20 mn. – Il faut en tout donner au moins six tours à la pâte. On peut en donner plus pour que la pâte gagne en légèreté.

 

Pâte à pizza 21 mars 2010

Filed under: recettes de base — samgraphic18 @ 19 h 16 min
Tags: , , , , ,

Pâte à pizza

Ingrédients pour 1 plaque (3-4 personnes) :

400 g de farine (Type 1050)

1 sachet de levure sèche ou 21 g de levure de boulanger

1 c. à café de sel

1 pincée de sucre

env. 200 ml d’eau tiède

un peu de farine

Préparation:

Mélanger la farine avec la levure sèche, le sel et le sucre, ou dissoudre la levure de boulanger et le sucre dans un peu d’eau tiède et ajouter le mélange à la farine.

Incorporer de l’eau tiède.

Malaxer vigoureusement la pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus.

Le cas échéant, ajouter un peu de farine ou d’eau.

Laisser reposer la pâte à couvert dans un endroit chaud pendant 30 minutes environ (elle doit doubler de volume).

 

 
%d blogueurs aiment cette page :